Imprimer

thumb 281Source : Papa positive

Les mots que nous employons face aux “erreurs” des enfants sont essentiels dans la construction de leur personnalité, le développement de leur estime de soi, leur autonomie, leur capacité à persévérer et à se relever en cas de difficultés (résilience).

Au lieu de dire “Qu’est-ce que tu as encore fait ???”, préférez “Que s’est-il passé ?”

Au lieu de dire “Tu as eu une mauvaise note ? Tu n’avais qu’à réviser !”, préférez “Tu as fait de ton mieux. Comment puis-je t’aider pour mieux réussir la prochaine fois ?”

Au lieu de dire “Tu n’as rien écouté !”, préférez “As-tu besoin que je répète ?” “Peux-tu me dire ce que tu as compris ?”

Au lieu de dire “Laisse tomber, je vais le faire, ça ira plus vite !”, préférez “Tu peux le faire. Si tu as besoin d’aide, tu peux compter sur moi.”

Au lieu de dire “Tu n’as rien compris…”, préférez “As-tu besoin que je t’explique de nouveau ?” “Qu’est-ce que tu n’as pas compris ?”

Au lieu de dire “Que tu t’y prends mal !”, préférez “Comment peux-tu t’y prendre autrement pour réussir ?”

Au lieu de dire “C’est fou comme tu es maladroit(e) !”, préférez “Tu as renversé ton verre, que peux-tu faire pour nettoyer ?”

Au lieu de dire “Tu t’es trompé ?!”, préférez “Tu t’es trompé ? C’est super ! Qu’as-tu appris ?”

Voir l'article sur Papa positive

Catégorie : Familles
Affichages : 110