logo aprelia moodle 128Source : Apréli@, PARLICE Piloter l’usage des TIC (Parcours en ligne pour chef.fe.s d'établissement)

L’UNESCO et ses partenaires du secteur privé ont mis à jour en 2018 la nouvelle version du document TIC UNESCO : un référentiel de compétences pour les enseignants publié, pour la première fois en 2008. Cette troisième édition couvre les nouvelles technologies et les services numériques qui sont désormais mis à la disposition des éducateurs et elle décrit les compétences requises pour appliquer ces technologies et ces services dans le cadre de l’enseignement et de l’apprentissage.
Le Référentiel de l’UNESCO souligne qu’il ne suffit pas que les enseignant.e.s aient des compétences dans le domaine des TIC et qu’elles/ils soient capables de les transmettre à leurs élèves. Les enseignant.e.s doivent être en mesure d’aider les élèves à devenir des apprenant.e.s collabora.tifs/tives, aptes à résoudre des problèmes et créatifs/ives en utilisant les TIC afin d’être des citoyen.ne.s et des ac.teurs/trices efficaces du marché du travail.

 


Par conséquent, le Référentiel s’intéresse à tous les aspects de l’activité enseignante :

  • Compréhension des TIC dans l’éducation
  • Curriculum et évaluation
  • Pédagogie Application des compétences numériques
  • Organisation et administration
  • Apprentissage professionnel des enseignant.e.s.

Le Référentiel s’articule autour de trois approches différentes de l’enseignement, correspondant aux trois étapes successives du développement des enseignant.e.s.
1. La première - compétences technologiques de base - permet aux élèves d’utiliser les TIC pour apprendre plus efficacement.
2. La seconde - approfondissement des connaissances - permet aux élèves d’acquérir des connaissances approfondies dans les disciplines qu’elles/ils étudient à l’école et de les appliquer à des problèmes complexes de la vie réelle.
3. La troisième - Création de connaissances - permet aux élèves, puis aux citoyen.ne.s et membres de la population active qu’elles/ils deviendront capables de créer les nouvelles connaissances susceptibles de faire émerger des sociétés harmonieuses, enrichissantes et prospères.

Des pays africains ont entrepris de se doter d’un curriculum TICE ; c’est le cas de la Côte d’Ivoire, en 2012, de l’école maternelle à l’enseignement secondaire (Apréli@, 2012)