Imprimer

thumb 263par Geneviève Puiségur-Pouchin, présidente-fondatrice d'Aprélia (Association pour la promotion des ressources éducatives libres africaines/Association for the promotion of African open educational resources)

L’apparition de la pandémie du Coronavirus et les conséquences multisectorielles qui en découlent mettent à rude épreuve les systèmes éducatifs de tous les pays, en particulier ceux des pays à faible revenus. Dans ce contexte, une fois de plus, le continent africain apparaît comme l’une des zones à haut impact, comme précédemment lors de la crise sanitaire à virus Ebola en 2014-2016.
Justement, l’une des conclusions tirées des différentes interventions d’appui à l’école menées par les États et leurs partenaires au développement est que trop peu d’efforts avaient été mis en place pour aider les chef(fe)s d’établissements scolaires à mieux s’adapter aux nouvelles contraintes qui s’imposaient et à entreprendre des initiatives pédagogiques internes de remédiation. Pourtant, il est bien connu que les chef(fe)s d’établissements jouent un rôle central dans le processus général de la vie scolaire au sein des établissements.
C’est pour toutes ces raisons qu'Aprélia, qui oeuvre depuis des années pour contribuer à faire émerger des solutions porteuses au service du renforcement continu des compétences des enseignant(e)s et des chef(fe)s d’établissement, a mis au point un certain nombre d’outils pédagogiques et méthodologiques qui placent ces derniers au centre de l’action de développement intégré de l’école. Ainsi sont nées une série de ressources éducatives libres (REL) à l’intention des personnels d’encadrement, dans le but de mieux articuler et faire aboutir les efforts de toutes natures déployés au bénéfice de l’amélioration des processus enseignement-apprentissage dans les écoles.

 


Deux citations nous semblent assez bien illustrer la situation :
« L'école acquiert une importance croissante comme lieu d’apprentissage et de développement professionnel continu (ADPC) pour les enseignants. L’ADPC en milieu scolaire se concentre directement sur les pratiques d'enseignement-apprentissage et les stratégies pour l'amélioration de la qualité de celles-ci. ... Cependant, le leadership est d'une importance cruciale pour ce type de formation des enseignants en milieu scolaire.» (Cullen et al, 2012).
et,
« Les chefs d’établissement jouent un rôle crucial pour établir, façonner et encourager des pratiques pédagogiques de qualité (…..). Les chefs d’établissement ayant acquis des compétences d’encadrement pédagogique dans le cadre d’une formation ou d’un cours dédié prennent davantage d’initiatives d’encadrement pédagogique dans leur établissement que ceux qui n’ont pas suivi ce type de formation » (OCDE, 2016)

Ainsi, il apparaît clairement que le rôle des écoles en tant que communautés d'apprentissage professionnels élargie (CAPE) et celui de leurs leaders en tant que facilitateurs de la croissance professionnelle de leur personnel et chef d’orchestre de ces CAPE sont un thème qui apparaît souvent dans la recherche actuelle de stratégies pour atteindre les Objectifs de développement durable à l’horizon 2030.
Cependant les chef(fe)s d'établissement n'ont pas nécessairement été équipé.e.s, encore moins formés.e.s, pour accomplir ce nouveau rôle et transformer leurs écoles en CAPE. Or, l’implication de la direction des écoles pour impulser, soutenir et encadrer le développement professionnel des enseignant(e)s est d’une importance cruciale pour l’amélioration durable des conditions et résultats des enseignements-apprentissages.

Une récente contribution publiée par le Partenariat Mondial pour L’Education, intitulée Les 7 péchés capitaux des programmes de développement professionnel des enseignants (DPE), soulignait les raisons majeures de la faible efficacité des programmes conventionnels, notamment :
1. « La focalisation exclusive sur les enseignants se traduit par un réductionnisme dangereux nous amenant à ignorer les nombreux autres acteurs de l'éducation qui influencent l'enseignement - les responsables d’établissement ou les autorités éducatives locales par exemple. Il en résulte un diagnostic erroné des causes profondes des mauvaises performances scolaires...

……En prescrivant de manière excessive la formation des enseignants au détriment de problèmes plus vastes liés à l'écosystème tels que le leadership, la culture organisationnelle ou les conditions de travail, le DPE est perçu comme la panacée pour tout ce qui affecte un système.

2. Au moment même où les enseignants ont besoin du plus grand soutien – lors de la mise en pratique des enseignements dans leur salle de classe des enseignements reçus dans les salles de conférence des hôtels – ils n’en ont généralement plus.

Les enseignants ont besoin de soutien en termes de supervision, de soutien externe et de leurs pairs et de modèles scolaires afin de pouvoir... avoir des opportunités d'apprendre sur la pratique en pratiquant. De tous ceux-ci, le soutien de supervision est le plus critique. »

C'est précisément la conscience du caractère crucial de ces deux facteurs qui a amené Aprélia :
• à prendre en considération que :
1. L’établissement scolaire est le lieu privilégié du développement professionnel
2. La direction de l'établissement a à y jouer un rôle-clé
3. Le soutien, l'entraide et le partage entre les divers acteurs/trices de l'établissement et son environnement constituent le fil conducteur de l'amélioration continue et durable des conditions et résultats des enseignements-apprentissages,
• et, en conséquence, à définir le modèle et les méthodes de la mise en œuvre du développement professionnel au sein de l’école en développant les ressources de son initiative ACQA (Améliorer Continument la Qualité des Apprentissages).


Cette collection de ressources éducatives libres (REL) africaines est destinée aux établissements scolaires du primaire et du secondaire. Elle leur fournit vision, stratégies et outils en vue de les aider à évoluer vers une Communauté d’Apprentissage Professionnel Étendue (CAPE), basée sur la collaboration, l’entraide, le partage, l’apprentissage entre pairs et l‘utilisation optimale des ressources humaines et pédagogiques.
Étendue (ou élargie), cette CAPE l’est en effet à deux titres, car elle met en place le cadre opérationnel et la méthode permettant de développer des coopérations avec :
- l’environnement proche de l’établissement, notamment son environnement pédagogique, qui constitue un vivier privilégié pour les PRE (Personnes-Ressources Externes) accompagnant et facilitant l’apprentissage et le développement professionnel continus des acteurs de l’école (ADPC),
- l’environnement élargi grâce à la mise en œuvre d’e-jumelages éducatifs avec des établissements distants*.

Au service de l’amélioration des conditions et résultats des enseignements-apprentissages, cette CAPE propose de nouvelles formes de collaboration :
• en ouvrant la classe à l’observation bienveillante et constructive ainsi qu'au partage d’expériences et d’expertises
• et en mettant l’accent sur la relation entre l’acte d’enseignement et les apprentissages scolaires.
Les directions d’établissement jouant le 1er rôle dans l’évolution de l’école vers une CAPE, la collection de ressources ACQA leur propose cinq cahiers ; ces cahiers visent à les aider à faire évoluer les processus d’enseignement-apprentissage en vue d’améliorer les résultats des élèves, ceci en soutenant l’ADPC des enseignant(e)s.**

Disponibles sur le site d'Aprélia, ils ont été déclinés en parcours d’auto-formation en ligne. Il s’agit des cahiers :
a) Perspective sur la gouvernance d’établissement : Conduire le projet d’établissement
b) Conduire le développement professionnel des enseignant(e)s
c) Soutenir les enseignant(e)s pour améliorer les apprentissages
d) Développer le coaching et le mentorat dans votre établissement
e) Piloter l’usage des TIC dans votre établissement.


Afin de soutenir dans la durée le processus d’amélioration, les directions d’école y sont fortement invitées à s’appuyer sur l’outil-clé qu’est le projet d’établissement, construit de façon consensuelle avec l’ensemble des acteurs et partenaires de l’école, dont elles sont les garantes de la bonne exécution. Dans cet objectif, ces cinq cahiers dotent les directions d’établissement de stratégies et méthodes au service :
• d’une gouvernance intégrant la dimension pédagogique et le partage des responsabilités
• et d’un pilotage qui fédère toutes les parties prenantes dans l’exécution du projet collectif.

En vue d’optimiser l’utilisation des ressources humaines et pédagogiques, Aprélia propose aux directions d’impulser et d’accompagner un modèle innovant d’apprentissage et de co-développement professionnel s’appuyant sur l’accompagnement de l’ADPC de leurs collègues enseignant(e)s par des Personnes-Ressources Internes (PRI).
Pour ce faire, l’initiative ACQA a produit à l’intention de ces PRI une Boîte à outils spécifique. Le processus d’accompagnement par les PRI s’appuie sur les structures pédagogiques internes et contribue à nourrir le projet de l’école.


La mise en œuvre de ce modèle d’apprentissage et de co-développement professionnel de l’ensemble des acteurs de l’école :
• Fait évoluer l’établissement vers un éco-système entretenant des relations fécondes avec son environnement proche et lointain
• Place les chef(fe)s d’établissement en position d’articulation et de pivot décisionnel entre l’école, son environnement horizontal et son environnement vertical (l’autorité administrative et pédagogique).

En conclusion :
Les directions d’établissement constituant le levier essentiel de tout processus d’amélioration durable de la qualité éducative, il importe de mieux les outiller, les accompagner et les soutenir dans l’exercice de ce rôle-clé.
L’initiative ACQA constitue la contribution d’Aprélia à l’atteinte de cet objectif qu’elle considère de la plus grande urgence, dans ce contexte de pandémie qui invite à explorer des voies nouvelles amenant à un nouveau paradigme éducatif.

*Les retours d’usages des classes pionnières ont montré que les activités d’e-jumelages accroissent l’intérêt et même l’enthousiasme des élèves comme des enseignant.e.s. Elles ont aussi amené les enseignant.e.s à endosser de nouveaux rôles, en glissant de la position frontale de détenteur et transmetteur du savoir à celle d’accompagnateur et de facilitateur de la construction des savoirs par les élèves, à leur côté. Les changements remarqués ne se limitent pas aux sessions d’e-jumelages, mais s’étendent à l’ensemble du temps scolaire et des disciplines.

Les ressources des e-jumelages sont des ressources africaines libres développées et mises en œuvre par l’équipe internationale de chercheurs et formateurs d’enseignants d’Apréli@ (Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, France, Grande Bretagne, Mauritanie, Sénégal, Togo). Elles peuvent être utilisées à tous niveaux du primaire ou du Secondaire.

L’initiative des e-jumelages favorise des attitudes de partage, de coopération, d’entraide et de solidarité, c’est -à-dire une transformation individuelle et sociale gage de développement humain et social durable. Basée sur l’échange interculturel, elle permet également une meilleure visibilité des ressources numériques africaines, valorisant ainsi le patrimoine culturel, linguistique et spirituel africain.

** Par exemple, le cahier intitulé « Conduire le projet d’établissement » propose des ressources, activités, pauses-réflexions et études de cas qui aideront les chef(fe)s d’établissement à :
• Connaître les principales caractéristiques d'un processus de planification scolaire efficace.
• Planifier des améliorations à l'échelle de l'établissement dans l'apprentissage des élèves.
• Engager les parties prenantes, et en particulier le Comité de Gestion, dans la planification du développement de l'établissement.
• Rédiger un plan de développement scolaire efficace qui améliore indiscutablement les résultats scolaires.

 

Pour plus d’informations, merci de consulter la documentation suivante :
1. Méthode d’utilisation des ressources ACQA, architecture globale du dispositif :
https://aprelia.org/index.php/fr/1880
2. Cahiers chef.fe.s d’établissement : https://aprelia.org/index.php/fr/1989 et partcours en ligne associés (PARLICE) : https://aprelia.org/index.php/fr/ressources/ressources-chef-etablissement/parlice
3. Boîte à outils Aprélia-PartaTESSA PRI-ADPC (Personnes-Ressources Internes accompagnant l'Apprentissage et Développement Professionnel Continu de leurs collègues) : https://aprelia.org/index.php/fr/2039
4. E-jumelages éducatifs : https://wiki.aprelia.org/

 

 

Catégorie : Chef.fe.s d'établissement
Affichages : 467