thumb 154Cette étude de cas est extraite du cahier Apréli@-PartaTESSA intitulé "Piloter l’usage des TIC dans votre établissement", pages 17 et 18. Il s'agit de l'un des cinq cahiers destinés aux chef.fe.s d'établissement.

Etude de cas 2 : Utiliser un ordinateur portable et un projecteur


Mr Sow, professeur d’anglais et coordinateur pédagogique disciplinaire, explique comment il utilise son ordinateur portable au lycée et se connecte à Internet pour télécharger des ressources et des informations.
Il raconte :
« Mon portable est mon bien le plus précieux! Je l'utilise tout le temps. Je peux me connecter à Internet chez moi et télécharger des ressources pour les utiliser en classe. De temps en temps, quand j’ai des problèmes de connexion chez moi, je vais dans un cyber du centre-ville et je paye pour avoir accès à internet pendant une heure. La semaine dernière, j'ai téléchargé un dessin animé en anglais pour le montrer à la classe de seconde B.

 


Avant, j'avais l'habitude de mettre l'ordinateur portable sur une table et de faire asseoir les élèves par terre pour qu’ils puissent tous voir l’écran, ce qui n’était vraiment pas la solution idéale. Heureusement, le dernier trimestre, l’association des parents d’élèves a offert au lycée un vidéoprojecteur et des haut-parleurs. Les élèves ont donc pu rester à leur place pour regarder le dessin animé, et ils étaient vraiment contents ! Mais je me suis rendu compte qu'ils ne comprenaient pas bien l'accent américain, et que les personnages parlaient beaucoup trop vite pour eux. Alors je leur ai repassé le dessin animé, cette fois–ci en coupant le son, et ensuite j’ai organisé un remue-méninge pour voir ce qu’ils avaient compris du scénario. Après cela, j'ai présenté quelques-uns des mots clés qui revenaient dans le film. J'ai passé le dessin animé à nouveau, en leur demandant de lever la main à chaque fois qu’ils repéraient un des mots-clés. Ça a vraiment été une séance efficace, et très active, les élèves ont adoré ça ! J'ai remarqué depuis que leur prononciation s’est améliorée et, à mon propre étonnement, ils ont parfaitement retenu les mots-clés ! J’ai bien l’intention de répéter l’expérience à chaque fois que ça me semblera approprié.


Mes deux collègues d’anglais se sont montré.e.s très intéressé.e.s et voudraient eux-aussi utiliser un ordinateur portable dans leurs classes. Mais, pour l’instant, ils ne se sentent pas capables de se débrouiller tout seul. Je vais donc leur donner un coup de main, pour qu’ils puissent acquérir les compétences nécessaires et se sentent suffisamment à l’aise pour utiliser correctement le matériel et préparer des séquences pédagogiques efficaces et vivantes. Je leur ai déjà montré comment trouver des ressources pertinentes sur Internet ; maintenant, il faut qu’ils arrivent à les intégrer à leurs leçons. On a décidé qu’on allait se retrouver chaque semaine dans la salle d’un.e d’entre nous pour y travailler ensemble. »

Cette étude de cas montre comment les innovations et l'enthousiasme pour les TIC peuvent bénéficier aux apprentissages, grâce à Internet, même si l’école ne dispose pas de connexion. Les ressources peuvent être téléchargées à l’extérieur puis mises à profit dans l'école. Mr Sow a investi dans un ordinateur portable et un abonnement Internet, qu'il a ensuite utilisés pour améliorer l'apprentissage de ses élèves en anglais. Les élèves bénéficient ainsi non seulement des ressources téléchargées intégrées dans les leçons, mais aussi de la familiarisation au matériel, aux logiciels et aux usages qui en sont faits.
Notez comment ce coordonnateur de discipline ne se focalise pas seulement sur ses élèves, mais aussi sur les besoins de développement de ses collègues, qu’il aide à acquérir ou renforcer des capacités, afin que plus d'élèves bénéficient de l’apport des TICE pour mieux apprendre.
A ce sujet, nous vous invitons à tirer profit du cahier Coaching et mentorat, ainsi que de la boîte à outils Apréli@-PartaTESSA des Personnes Ressources Internes pour l’ADPC de leurs collègues.