iiepSource : UNESCO-IIEP

Ce document fait partie d'une série de cinq documents destinés à soutenir les pays par des recommandations pour garantir l'accès à une éducation de qualité au temps de la COVID-19.

Il souligne l'importance d'évaluer les besoins des élèves en matière d’apprentissage en adoptant une stratégie d'apprentissage flexible. Il propose notamment :

 

  • d'adapter le calendrier scolaire et le calendrier des examens de manière à tenir compte du temps d’enseignement ;
  • d'envisager de raccourcir l’année (voire les années) scolaires(s) et de suivre un cursus accéléré axé sur les matières fondamentales ;
  • de commencer à prévoir des stratégies d’apprentissage accéléré (par exemple, un programme condensé axé sur les matières fondamentales), à élaborer des politiques et des programmes, à leur trouver des financements et à garantir que des ressources humaines et techniques soient disponibles.
  • de prévoir des cours du soir spéciaux (obligatoires ou à l’intention de certains groupes choisis) de manière que les élèves puissent rattraper leur retard sur les matières fondamentales.

Concernant les ressources humaines, il conseille de :

  • planifier la mobilisation des enseignants, en donnant la priorité aux régions les plus touchées par la crise ;
  • envisager, au titre de mesures exceptionnelles, le déploiement en urgence d’enseignants dans des zones où le taux de mortalité au sein du corps enseignant a été particulièrement élevé pendant la crise ;
  • former les enseignants à suivre les enfants pour identifier ceux qui rencontrent des difficultés une fois de retour à l’école ;
  • apporter un soutien aux enseignants pour qu’ils puissent, à leur tour, soutenir les enfants en difficulté ;
  • démarrer des activités éducatives structurées dès que la sécurité est rétablie, afin de réduire les effets psychosociaux de la crise sur les enfants et les jeunes ;
  • garantir des repas à l’école gratuits afin d’aider au retour des enfants.

Lire l'article UNESCO