thumb 204Source : Papapositive

Les punitions ne responsabilisent pas. Elles ne sont pas le moteur d’un changement de comportement. Elles enseignent surtout la peur d’être pris, l’excitation du défi, la défiance envers l’adulte.

Nous pouvons faire le choix d'opter pour l’empathie en cherchant la source du comportement de l’enfant grâce à ces questions :

Elle/Il s’ennuie ? Il a besoin de jouer/ de bouger ? Un évènement la/le perturbe ?
Ai-je été disponible aujourd’hui ? Combien de temps exclusif lui ai-je accordé ? L’ai-je pris.e dans mes bras ?
Et son autre parent ? Lui manque-t-il ?
À quel niveau est son stress ?
Suis-je moi-même stressé.e par quelque chose ?
A-t-elle/il vu ses copains/copines ?
etc...

Lire l'article sur le site Papapositive